Posts Tagged ‘Enfants’

Ça, c’est fait!

mercredi, août 17th, 2011

Après 10jours, il reste 3boutons récalcitrants, notamment 1 à chaque voûte plantaire et 1 entre 2orteils. Ce sont les vestiges de varicelle pour la miss. (suite…)

Merci pour 2010, Welcome 2011

vendredi, décembre 31st, 2010

Cher lecteur,
chers amis, chers frères, chères soeurs, cher fils, chère fille, cher moi,

Il est 10h le 31 décembre 2010, et 52 semaines de plus se sont écoulées. La dernière lessive de l’année est lancée, c’est le moment se poser quelques instants et de penser.

Vous l’aurez deviné, ma première pensée est d’être reconnaissant au Tout puissant pour avoir pourvu à notre table en cette année. Et quelle table! Entre MB, les restos, les happys meals et autres joyeusetés, et moi, nous nous sommes tous les 4 et voir beaucoup plus vraiment régalés. C’est impossible de faire un hit parade mais me viennent à l’esprit un magnifique poisson chat ainsi qu’un okok inoubliable. :). Et les cuisiniers ne comptent pas s’arrêter là. Un nouvel outil de travail est prévu pour 2011. Alors commencez à réservez vos date pour goûter nos délicieuses composition

En 2010, j’ai également rencontré un nombre inconnu de nouvelles personnes, dans des endroits aussi variés qu’une piste de roller ou un train. Toutes ces rencontres m’ont enrichi et je vous en remercie. Mention spéciale à des filles ‘super nice’ (je me comprends) avec qui j’ai l’opportunité quelques heures par semaines place du théâtre. Merci à toutes et tous de ce que vous me donnez. J’espère pouvoir moi aussi vous apporter du ‘mieux’.

En aout, j’ai fait le pas rejoint la communauté des android (pas les druides), via le x10 (merci SE pour une machine aboutie et élégante). Et, que dire de plus? Que du bohneur. L’impression d’ouverture, la possibilité de pouvoir contribuer (au fait, avez déjà testé mon WIFI automator pour android et tasker?), et la diversité de solution pour réaliser toutes les tâches imaginables me ravissent au quotidien.

Une dernière chose, les choses sont plus belles à 4 qu’à 3, les journées passent beaucoup plus vite, et nous, les parents, les vieux, on va beaucoup plus lentement. Ces bambinos et nas mettent nos batteries à plat plus rapidement qu’avant. Mais revenons sur le sujet.

Il y a également eu beaucoup d’autres choses cette année comme ma première randonnée roller, d’autres kilomètres avalés en vélo comme en métro, mon fils qui va à vélo sans les 4 roues, ma fille qui marche, des départs (une pensée pour le centenaire), des arrivées (tellement que je ne pourrais tous les citer, mais pensée spéciale aux héritiers de JP, Charlus et Manu, et bisous à toutes les demoiselles), des étiolements, des volées en éclats, des consolidations. Pour tout ça merci. Je vous avais souhaité tout le bonheur du monde pour 2010. Je ne sais pas pour vous, mais pour moi ça à marché. C’est rare que je dise ça, mais j’ai été plutôt heureux en 2010 et ce malgré tout. Et pour moi, la photo avec ces 2 enfants symbolise bien tout ce que cette année a représenté.

Cela aura aussi été l’année d’une prise de conscience subite et brutale. Conscience que l’addition de plusieurs uns font de nous une cohorte de bientôt 8 milliars d’individus. Conscience s’il y a tant de vaches qui pètent du méthane, c’est parce que nous voulons manger de la viande. Conscience que nos écrans digitaux sont puisés à la sève de lutte, de souffrance et des fois de sang dans des territoires comme le congo ou le niger. Conscience que le capitalisme et le consumérisme nous poussent dans quête effrenée de plus de capital sans que nous ne sachions si nous en avons besoin d’autant ou si c’est dont nous avons le plus besoin, ni si cela contribue à nous rendre plus heureux. Conscience que les oranges du brésil coûtent cher à la planète si tous les habitants de Lille en consomment régulièrement. Conscience que le producteur de lait de mon département vit dans des conditions terribles et plus encore tandis que la GD s’exporte en chine, et que si je, si nous ne faisons rien, bientôt le lait aussi sera importé. Conscience que les plages du mondes sont imbibées de plastiques, que les poissons et oiseaux en mangent au quotidien, et que bientôt nos tendons et muscles seront remplacés par du polyuréthane. Conscience que des rivières entières se retrouvent avec des populations de mâles et stérilisées, à cause de notre sainte Pilule et autres résidus médicamenteux. Conscience que si nous continuons ‘comme d’hab’, je risque probablement de ne pas être grand-père, soit parce que les cancers des ondes électromagnétiques (2G, 3G, wifi, bluetooth, FM, TNT, micro onde, cables électriques,….) auront eu raison de moi, ou alors parce que les OGM n’auront pas suffi à nourrir les humains, ou qu’il n’y aura plus d’eau buvable, ou bien nos organismes n’auront pas survécu au polycotton et aux granulés. Je n’en sais rien. Merci au World Forum Lille, à Home, à Net 2010 et à tout ceux qui ont échangé avec moi au cours de cette année. Le pétrole auront plusieurs siècles à se constituer sous la terre et à cause de l’homme, il risque de faire disparaître la vie sur la terre en quelques décennies/

Certains pensent que nous devons consommer mieux, produire moins de déchets (individuellement), mieux recycler les déchets de l’humanité, penser différement les produits que nous fabriquons (eco-conception, conception durable et biomimicry), utiliser mieux les informations dont nous disposons au quotidien (ecity, ville intelligente), et même penser différemment les besoins et usages afin que les mots pollution et durable disparaissent de nos dictionnaires, et certains autres pensent que nous devons revenir à des valeurs plus fondamentales comme la compassion et la spiritualité. Certaines des ces actions / options mettrons des décennies à faire effet, d’autre moins. Une chose est néanmoins acquise, c’est qu’il pousser dans toutes ces directions. L’humanité a montré sa force depuis les temps anciens par sa capacité à utiliser son intelligence pour traiter avec la nature. Si nous ne nous croyons pas supérieurs à la Nature, il nous reste une chance!

La question que je suis obligé de me poser est la suivante, puis-je me permettre de ne pas être un travailleur jour et même nuit de ce combat?

Pour aujourd’hui en tout cas, que ceux qui en ont l’opportunité prennent le temps de festoyer avec ceux qui leurs sont chers. Car demain, ‘la lutta continua’. Et nous aurons de toutes nos forces, de la force que peut donner la joie, pour continuer la lutte. Je vous souhaite à vous et à moi, une excellente année 2011. Que ce qui est important pour vous se rapproche de vous.

Je vous laisse en compagnie de ces réflexions de 1969: Let the Sunshine In.

PS: félicitations pour avoir lu jusque là!

Après-midi « jeux »

jeudi, mai 13th, 2010

Cet après-midi, les jeux étaient à l’honneur, indoor et outdoor. (suite…)

Voilà déjà 13jours…

dimanche, mars 14th, 2010

que mon contrat de travail a cessé. Et je vis cette situation encore mieux que  je ne l’avais envisagé.

Je vois mon mari chéri plus souvent. Et combien de fois nous déjeunons ensemble le midi, à la maison! Il me semble que nous davantage d’expériences à partager maintenant.
Je vais chercher Manuel à l’école et nous pouvons passer plus de temps ensemble. Comme j’ai fait dans la journée ce que j’avais à faire de personnel, d’administratif ou de ménager, je peux jouer ou discuter avec lui, l’écouter, lui parler. Le soir, je suis plus calme, patiente et disponible pour l’heure du coucher.
Mushiki est adorable. Elle est vraiment à un âge où elle développe plein de choses. Je la vois être plus rapide au 4pattes, essayer de se mettre debout, explorer la maison, aimer sortir et rencontrer d’autres gens, s’intéresser à de nouveaux jeux. Elle aime bien goûter à de nouvelles saveurs et mange avec plaisir. Maintenant, elle sait bien applaudir.  Et elle fait toujours autant de sourires et rit aux éclats, elle est belle. Elle dort bien. Je crois que pour un congé parental, cet âge (9-12mois) est vraiment top.

A la fin de la journée, je ne fais plus la liste des choses que j’aurais dû faire et que je ferai un autre jour. Je fais ce que je crois devoir faire, sans remettre à demain. C’est que du bonheur au quotidien. Et j’ai repris confiance en moi. En plus de  la Foi en Dieu .

Je vais profiter au maximum de ces 2, voire 3mois d’inter-contrat pour me développer et m’épanouir davantage.  Et bien sûr me préparer au prochain boulot que je vais exercer pour que, même en bossant, mes gens puissent bénéficier d’une moi cool, dispo et aimante.

Je suis grandement reconnaissante au Dieu Très Haut et  je Lui rends grâces, pour cette opportunité d’une si belle tranche de vie.

Evolution

lundi, février 1st, 2010

Mushiki accélère son expérimentation du déplacement. Depuis quelque temps, c’étaient de très calculées glissades sur fesses, en position assise et en s’aidant des mains et des talons. Elle pouvait pivoter sur elle-même ou se déplacer latéralement jusqu’à 40cms de distance.

Ensuite, elle a appris à passer de la position assise à la position allongée sur le ventre. L’inverse s’avérant nettement plus difficile.

Aujourd’hui, elle a pu à maintes reprises se stabiliser à 4pattes après s’être mise sur le ventre. Elle commence par s’appuyer sur les bras tendus, ce qui soulève son buste. Ensuite, ainsi plantée sur ses mains, elle rapproche consciencieusement ses genoux de son buste, elle est donc à 4pattes. Et pour avancer, elle se couche tout simplement en lâchant l’appui de ses mains. J’ignore encore comment, mais pour cette opération ses genoux restent en place, et par conséquent c’est le haut de son corps qui s’étend, projetté vers l’avant. Magnifique, elle a avancé! Et ce n’est pas une vue de l’esprit puisqu’au bout de 3cycles, elle a atteint ce jouet qui était hors de portée et qui, lui, n’a pas bougé.
Forcément, tout ceci est plus aisé sur la moquette que sur du parquet ou son tapis de jeux.

A mon avis, si elle continue de s’exercer au quotidien, le 15 février, elle maîtrise le 4pattes et sait avancer mains et genoux opposés alternativement. On se donne RDV?

Sois bénie, ma petite chérie.

Un second soir pas comme les autres

vendredi, octobre 23rd, 2009

Vendredi soir, 21h10. Manuel dort. Mushiki dort. Nous aussi, nous sommes déjà dans notre chambre à coucher.  Tout est éteint dans les autres pièces. Tout est silencieux.

C’est un jour à marquer d’une croix blanche et une véritable opportunité de rendre grâces à Dieu.  

Même en semaine, c’est une chose qui n’est pas encore arrivée. Et cette longue nuit qui démarre tôt nous fera certainement le plus grand bien. A moi j’en suis convaincue, après la semaine à 100 à l’heure que je viens de passer  à force de volonté et en puisant dans les réserves au point de terminer sur les rotules.
« A chaque jour suffit sa peine » et « demain est un autre jour ».