Ça, c’est fait!

août 17th, 2011 par MB

Après 10jours, il reste 3boutons récalcitrants, notamment 1 à chaque voûte plantaire et 1 entre 2orteils. Ce sont les vestiges de varicelle pour la miss.  

5 ans ça se fête!

juillet 26th, 2011 par J. Mute.

23 juillet 2006, sur le coup de 11h. Apres de longs mois de gestation, et de longues heures de tavail, arrivait Manuel Huo, un gaillard chevelu. 23 juillet 2011, 15h. 5 ans ont passé. Le gaillard a bien grandi.  

le pivot s’en est allé.

juin 8th, 2011 par J. Mute.

Le bao Justin S. a propagé la nouvelle sur les réseaux vendredi 3 juin au matin, le chap a 9h: le pivot était parti la veille. Les dernières mois avaient été difficiles. Ing, Docteur, et surtout Enseignant emblématique du MP! Les mots ne sauraient complétement décrire lé pivot.

Toujours est-il qu’aujourd’hui 18 ans de pipos le pleurent. 18, èt ouais, 18. Pour ceux qui ne le connaissaient pas, le pivot c’était aussi une collection d’expressions et de postures typiques. Les générations se sont remémorées ces dernières jours quelques une d’entre elles, je vais essayer de vous les partager ci-dessous. Pardonnez moi les amis si j’ai édité certaines parties, histoire de préserver l’anonymat des uns et des autres.

Ca me fait penser à deux choses: tout d’abord, ne remet pas à demain ce que tu peux faire aujourd’hui. Peut-être qu’il n’y aura tout simplement pas de demain. Et la deuxième, Gauss avait théorisé le pivot, et le pivot l’a incarné. On ne se rend parfois pas compte qu’on cotoie des légendes. En tout cas, si vous le pouvez, buvez une 33 à la santé du pivot.

Le pivot est parti. Vive le PIVOT.

Afin que le générations passées, présentes et futures s’en souviennent, place aux anecdotes. PS: Les histoires sont reprises telles que proposées par des anciens étudiants et n’ont pas fait l’objet d’une enquête. Prenez les donc comme telles.

 

Toujours debout

juin 6th, 2011 par J. Mute.

Bonjour à tous. Après quelques 9 semaines d’absence du net, nous sommes de retour, toujours debout et au taquet. Il y a eu des news, je vous en dirais plus dans les prochains posts.

Pour l’instant, je peux juste vous dire que tout va à 100 à l’heure et que je suis fin prêt pour passer un CAP d’électricien. Mushiki a fêté ses 2 ans dignement. Manuel maîtrise les voyelles et les syllabes de 5 consonnes, merci maman.

Merci à tous et à très bientôt.

100 posts on our blog. Merci.

mars 23rd, 2011 par J. Mute.

Le 13 Octobre 2009, nous avons démarré cette e-aventure (notre premier article) et 17 mois 10 jours plus tard, nous avons publié 100 billets, pour la plupart relatant la vie d’une famille avec des enfants de moins de 5 ans. Depuis février 2010, vous avez consulté plus de 12000 pages de nos écrits. Nous sommes bénis de vous avoir famille, amis, lecteur abonné et visiteur occasionnel. Merci à vous et en avant la prose des péripéties.

==================================================

On october 13th, 2009, we started this online adventure (our first post) and 17 months and 10 days later, we have published 100 posts, on various topics mostly related to family and kids below 5. Since Feb 2010, you’ve viewed more than 12 thousand pages of our writings. We really feel blessed to have you family, friends, subscribers and random readers following our adventures. Thank you all, and vive the prose adventure.

Et plouf! un caca dans la marre

mars 14th, 2011 par J. Mute.

This year, we usually like our bed on saturdays. Kids wake us up around 10am, and we finish breakfast by 11. Last February 19th was not different. Except from one point. Our little girl, drum roll, just aged 20 – months not years-, drum roll again, made a poo. If you follow the story, and remember the secret service episode, you would tell me this  poo stuff is no news. Well, there was something new, on February 19th. A few days before, I had bought a soft seat reducer (is it how it’s called?) and the lady was using it every night before bed just for yellow liquid delivery.  

Qu’auriez vous fait à ma place?

février 22nd, 2011 par J. Mute.

Il est 18h10. Après une dure (style!) journée de boulot, je m’en rentre chez moi. Vu qu’il y a eu pas mal de soleil aujourd’hui, je décide de changer mon itinéraire et de marcher quelques 10 minutes pour rejoindre l’arrêt de bus sur le boulevard de la liberté. Histoire de bien faire les choses, je décide de brancher mon casque bluetooth et d’écouter ChérieFm, tout en avançant. 10m. Un regard aux travaux de la grand place. 20m. Je manipule mon téléphone pour me débrouiller avec mes connexions bluetooth. 100m. Je n’en ai toujours pas fini avec mon téléphone, je continue d’avancer tout en levant les yeux tous les 3 pas pour ne cogner personne. 150m: BAAaaaMmmmm!  

28 un 28, et cuistot pendant une semaine!

février 16th, 2011 par J. Mute.

Le 28 Janvier dernier m’a apporté un 28 (et accessoirement des verres en forme de botte). Au delà de toutes les questionnements qui sont en suspens, j’ai décidé de tenter une expérience. C’était une sorte de « De l’autre côté du lit ». « La mission, si vous l’acceptez, c’est, Pendant 7 jours, faire à manger pour 4 personnes, et plutôt des trucs bons, jours de semaine comme jours de week end ».  

Après le Dualtouch, si je passais mon x10 sous Froyo?

février 9th, 2011 par J. Mute.

Mardi 8 février, les enfants ont fini de dîner. Il est temps de télécharger le tout puissant Flashtool. Plus tôt dans l’après-midi, j’avais décidé de tester les version non officielle d’Android pour x10 aka Freex10 de chez xda.  

La lune? Quelle lune?

février 7th, 2011 par MB

Oscar Wilde aurait écrit « Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterit dans les étoiles. »
C’est le genre d’énoncé sentencieux avec lequel tout esprit simple ne peut qu’être d’accord, au moins par souci d’économies de réflexion.
Comme c’est mon cas, je dis « ok, admettons! ». Et lorsqu’il faut joindre l’acte à la parole, je me dis « et c’est quoi ou qui la lune, pour moi? »
Parmi toutes les réponses qui fusent lors du brainstorming, une seule ne laisse aucune place à la contestation dans mon esprit. Et cette lune, si je la prends comme objectif, les étoiles peuvent bien me regarder passer, puisque l’objectif sera sûrement atteint. Car Il dit « Je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi » et il dit aussi « Je me laisserai trouver par celui qui me cherche« .
Une seule difficulté se présente alors à mes yeux, et elle est de taille. C’est que mon objectif, je ne puis le verrouiller une fois pour toutes. Je ne puis calculer, connaître et figer d’avance la trajectoire que je suivrai jusqu’au but. En d’autres termes « viser la lune, ma lune », ce n’est pas une décision que je prends une fois ni même deux, mais un choix que je dois veiller à faire chaque jour de ma vie; que dis je, chaque jour? Plutôt chaque instant de ma vie. Vie dont je ne connais la durée ni le terme.
Alors, je ne peux que crier « Oui, je crois! Jésus, viens au secours de ma foi! » et relire Hébreux 12, v1et 2.
Et toi, lecteur, lectrice, vises-tu une lune? Quelle est-elle?