Frères Jacques

Mercredi 17/08/2011, 7h37, Abbaye de Scourmont, Forges-lez-Chimay

La comptine dit:

Frère Jacques, Frères Jacques

Dormez-vous? Dormez-vous?

Sonnez les matines! Sonnez les matines!

Ding, Deng, Dong! Ding, Deng Dong!

Très jolie comptine. Personnellement, je ne m’étais jamais demandé ce qu’étais les matines. Ici à Scourmont, j’ai découvert une communauté de personnes qui ont dévoué leur vie à l aprière et la méditation. Leur journée est rythmée par 7 temps forts de prière collectives.

Et comme on peut l’imaginer, les matines sont les premières d’entre elles. Et le « Frère Jacques » doit annoncer les matines dès 4h15! (Je précise, 4h15 du matin!). Et après, il y a les Laudes à 6h30, la Tierce à 8h45, la Sexte à 12h30, la None à 14h, les Vêpres à 18h30 et les Complies à 20h00.

Selon le temps fort, il y a plus ou moins de psaumes à chanter (ça aussi c’est super cool, les psaumes chantés en choeur par toute l’assemblée de croyants!), et plus ou moins de cantiques. Mais toujours cette dévotion au Seigneur.

A 4h15, je ne sais pas si le Frère Jacques a dormi. Moi en tout cas je n’ai pas réussi à me lever pour l’Office des Matines. A ma décharge, il faut dire que j’avais passé une bonne partie de la nuit à lire « Conversations avec Paulo Coelho » de Juan Arias d’une traite (20h45 – 1h20). Et à peut près la moitié du reste de la nuit à chercher le sommeil.

A l’aube, à l’Office des Laudes, j’en ai vu des vieux, des très vieux, des jeunes aussi. Certains qui ont baillé ici ou là. Mais une chose persiste: la majesté de leur adoration chantée. Dans notre temps, placé sous le dictat de la soif jamais assouvie de choses matérielles, sous le pouvoir du manque de temps pour réfléchir en soi, ces moines cisterciens nous offrent une autre vision de la vie sur terre, de la vie de l’homme.

Tags: , , , , , ,

Leave a Reply