Ça, c’est fait!

Après 10jours, il reste 3boutons récalcitrants, notamment 1 à chaque voûte plantaire et 1 entre 2orteils. Ce sont les vestiges de varicelle pour la miss.
Et c est moi, la mère, qui suis heureuse et rassérénée. Je souhaitais que cela arrive avant l’école. Mais depuis mi-juillet, je ne l’attendais plus. (Pour rappel ou pour info, l’aîné l’avait eue aux alentours de son 1er anniversaire.) Je ne l’attendais tellement plus que lorsque nous avons vu le premier bouton dans le dos, puis un second le lendemain, cette option ne m’a même pas effleurée et j’ai plutôt pensé à des boutons de piscine.
N’empêche que, après l’appel de la crèche « suspicion de varicelle », j’ai presque pensé youpiii, sauvée, enfin, la scolarité s’annonce tranquille de ce côté-là.
Ceci dit, il a quand-même fallu s’organiser pour gérer ces jours de maladie, mise en quarantaine, eruption de boutons, tamponage à l’éosine aqueuse, fièvre au-delà de 39ºC, manque d’appétit, démangeaisons, etc. Merci mon cher et tendre d’avoir modifié au pied levé tes plans. Tu as assuré grave, pas seulement pour elle.
Et félicitations pour la propreté.
Car chers lecteurs, d’une pierre deux coups, à l’initiative et avec l’investissement de son papa, mademoiselle vit désormais ses journées sans couche. Et elle a très vite compris que sans couche, c’est pipi aux toilettes. Même la nuit! Cette partie, elle l’a décidée toute seule. Nous lui mettons une couche pour dormir, mais elle se réveille et appelle durant la nuit si nécessaire pour aller au pipi-room. Chapeau, princesse!
Ça, c’est fait. Et çà aussi, c’est fait.
Vive la rentrée.

Tags: , , , , ,

Leave a Reply