le pivot s’en est allé.

Le bao Justin S. a propagé la nouvelle sur les réseaux vendredi 3 juin au matin, le chap a 9h: le pivot était parti la veille. Les dernières mois avaient été difficiles. Ing, Docteur, et surtout Enseignant emblématique du MP! Les mots ne sauraient complétement décrire lé pivot.

Toujours est-il qu’aujourd’hui 18 ans de pipos le pleurent. 18, èt ouais, 18. Pour ceux qui ne le connaissaient pas, le pivot c’était aussi une collection d’expressions et de postures typiques. Les générations se sont remémorées ces dernières jours quelques une d’entre elles, je vais essayer de vous les partager ci-dessous. Pardonnez moi les amis si j’ai édité certaines parties, histoire de préserver l’anonymat des uns et des autres.

Ca me fait penser à deux choses: tout d’abord, ne remet pas à demain ce que tu peux faire aujourd’hui. Peut-être qu’il n’y aura tout simplement pas de demain. Et la deuxième, Gauss avait théorisé le pivot, et le pivot l’a incarné. On ne se rend parfois pas compte qu’on cotoie des légendes. En tout cas, si vous le pouvez, buvez une 33 à la santé du pivot.

Le pivot est parti. Vive le PIVOT.

Afin que le générations passées, présentes et futures s’en souviennent, place aux anecdotes. PS: Les histoires sont reprises telles que proposées par des anciens étudiants et n’ont pas fait l’objet d’une enquête. Prenez les donc comme telles.

« Mon ami ne riez pas avec moi, je vous ai déjà dit que je ne me brosse pas les dents le mardi matin, DEHORS » N.S. J.R.

« Les amis, je sais que parmi vous il y’a certains qui me voient comme un acteur. Mais non les enfants, je ne suis que votre professeur de physique » N.S. J.R.

« Je ne sais pas comment Dieu m’a créé, je suis tellement fort,normalement je devais être un blanc » M.D.

« J’ai fréquenté avec un juif. il s’appelait BODELMAN. il était trop forrrrrt. Vous imaginez, quand moi, grand AMBASSA, j’ai 18/20, le gars vient juste après avec 13/20. C’était un gars trop fort.  » K.S.
« 18 boeufs mes amis, diiiiiix huiteee boeufs devant mes yeux » J.M.
« Le matin je ne salue pas , j’insulte … IDIOT . » R.P.
« Je vais faire, vous allez croire, que depuis que vous êtes né, vous n’avez jamais fait l’optiqué. » R.P.
 » Le BAO Fosso réfléchit encore sur l’épreuve, parce que c’est n’est pas évident, lui (un autre étudiant) il remet sa copie, il prétend avoir fini.. idiot mon ami, je biffe. » R.P.
« Si on fait des examens de sang très poussé, on va découvrir que je suis de la famille d’EINSTEIN, on est daccord ?  » R.P.
« DivV=0, signifie que V est un bon vecteur. » R.P.
« Les amis, div de B égal zéro. Même si moi, Ambassa j’entre dans div de B je ressort tout nul. » H.H.
En plein cours d’optique, il se rend compte qu’une fille est en train de somnoler. « Mamie, vous dormez? Pourquoi vous dormez? on vous a pénalisé? » A.F.
En plein CC, il parcourt l’amphi, observant ce qu’écrivent les étudiants. Puis il descend vers l’avant et dit: « Mes amis, il en a qui écrivent et se prennent pour des savants, alors que ce sont des trous! » A.F.

« Mon ami, vous dites qu’il y’a erreur sur l’épreuve? Corrigez. Un savant comme Ambassa compose son épreuve, un idiot vient dire qu’il y’a erreur.Pourquoi avez vous commencé par cet exercice, vous êtes idiot on est d’accord.Vous commencez par un exercice qu’on a pas fait en classe? D’ailleurs tous ce qui on commencé par l’exercice 1 ont moins de 8 on est d’accord » M.V.N.

 » J’étais devant de CHU et j’ai stoppé un taxi: Polytech 400 Frs CFA! (le taximan étonné répond que Polytech est juste à côté). Idiot! si je veux te donner 400 frs pour Polytech je te donne 400 frs. C’est mon argent! » C.M.

« Mes amis ne me regardez pas: je ne suis pas très très beau » O.F.

Nous étions encore au MP, il croise un de nos ainés qui était alors en 5ème année et avait auparavant repris la 2ème année et lui dit devant nous: « Mon ami vous êtes encore dans cette école? Haaaaa j’ai oublié que vous avez bêtement échoué la 2ème année… Assia hein mon ami » O.F.

Alors qu’on l’attend depuis une heure pour le cours de Mécanique du solide, il arrive et nous dit d’un air joyeux: « Mes amis je vais à Bafia pour un deuil; d’autres vont à Douala et ceux qui vont à Garoua prennent l’avion… On est d’accord? » O.F.

Lors d’une épreuve de Mécanique du Solide, un Camarade lance en blaguant « Monsieur, quelle est la formule du Volume d’un cône de révolution?« . Grand PIVOT comme d’habitude répond: » Mon frère si à ce stade de la compétition vous ne connaissez pas alors là vous n’avez pas peur de DIEU« . I.B.
Lors d’un TD d’Electromgnétisme quelqu’un pose la question suivant: « MONSIEUR QUELLE EST LA SIGNIFICATION DU ROTATIONNEL? » Dr AMBASSA dixit  » Depuis que j’enseigne dans cette école, c’est la prémière fois qu’on me pose cette question« (« vous comprenez directement que vous êtes idiot quelque part« ). I.B.
Un gars arrive en retard au TP de Mme Ng. et se justifie en disant qu’ il rendait un service au pivot.
Ngabireng alors va vérifier l’ alibi du Gars…….Voilà le pivot qui revient tout hystérique: « Je ne vais plus faire dans le social…Je vous demande de muscler la mini nyango que je vais prendre pour épouse et vous aller raconter ca partout……. » J.N.T.S
Je pense que pour cette année , je pourrai prendre 2 à la session normale, et une diziane à l’été, et le reste on se vera l’année prochaine pour ceux ki seront encore dans cet école oui! S.F.
Pivot passe en classe pendant un CC ou il a donne 2 exercices le 1 sur 12 et le 2 sur 8 lorsqu`il se rend compte que tout le monde fait le 1 il dit «  mes amis je change le bareme l`exercice 1 sur 8 point et l`exercice 2 sur 12 points.« S.J.
Alors là! sshpp! Les Amis! Qui voir quelque chose! Qui voir rien! Moi Monsieur! Mon ami, tu es un Ivoirien! E.F.
Lors d’une séance de TD en 1ere année, « Les amis, les gens ont des véhicules ici mais le genre là (montrant du doigt la toyota cressida bleu ciel du Dr El.) je vous assure même cadeau je ne prends pas! » N.P.S.
« Oh! vous la! suivez moi dans mon bureau je vous gifle un peu…. « N.P.S.

Pivot nous racontais toujours que le Dr. Ng. prof d’Algèbre Linéaire et multilinéaire était son enseignant. Un jour il nous dis: « Je suis le sup du département »
Et les élèves de répondre: « Et le Dr Ng. alors »? Et pivot de continuer: « Je suis le Sup, lui il est le sup des sup, mais moi je suis le pivot du département! Hein on est d’accord les amis? » K.A.S.

Après le fameux devoir de Mécanique du solide où le barème changeait en pleine épreuve (avec fixation de la barre à 13/20 pour le Bao Tchuidjang Adrien), lors de la remise des notes, un camarade (I.B. je crois) va voir le pivot pour lui dire qu’il ne comprend pas sa mauvaise note, la réponse du pivot est sans équivoque: « Mon ami, le sort vous a choisi, eh oui! » K.A.S

Je voudrais rendre hommage à cet enseignant courageux, déterminé et attachant qu’il a été. Nous ne saurons LUI DIRE MERCI, TES ENFANTS TE PLEURENT, TES COLLEGUES TE PLEURENT, LE CAMEROUN TE PLEURE. Tu as été bon ou mauvais, gentil ou pas, mais avons l’occasion ici de reconnaitre que tu as été pour nous un père. Que l’Eternel soutienne la famille, les enseignants, les étudiants et tous ceux qui sont affaiblis par ce douloureux evènement. ADIEU l’ARTISTE, ADIEU PAPA! C.M.M.

On reflechis sur un exercice dans le cours de M. Ambassa, la salle de classe est toute calme, il lance en regardant un camarade, si ce mec était au village il serait un gros sorcier. C.N.

M. Ambassa fait une demonstration. A la fin de la demonstration il manque un coefficient µ0. Un étudiant fait la remarque, M. Ambassa dit « tu est Idiot ou quoi, s’arrête un instant dit c’est juste à µ0 près ». C.N.

« Mon bao, vous ne riez pas pourquoi? C’est parce que vous avez eu 2? » C.M.

En effet, il est de rares occasions dans la vie où pleurer et rire reflètent exactement la même chose: le départ de Pivot en est l’une. S.D.

Le Dr O., alors xxxx à l’époque, se rend auprès de son collègue PIVOT pour demander un prêt de 15.000 FCFA ; le Pivot lui a certainement dit qu’il n’y avait aucun soucis et lui a demandé de patienter. Quelque temps après le PIVOT se rend au couloir qui reliait les départements de MP et GET et se met à hurler : « O., O., mais dis-donc O. est où là? » Vous imaginez bien que tous les étudiants des deux départements sont sortis, en plus des techniciennes de surfaces. Et le PIVOT poursuit : « O. est venu me voir dans mon bureau pour me demander de lui faire une aide de 15000, j’ai ça sur moi appelez le !!! » Pauvre Dr O., il ne pouvait certainement pas se montrer ! S.D.

Nous sommes dans la boutique de Romuald et une nouvelle fois il raconte qu’il va « mâcher » le gar qui accuse son oncle. Et un homme du personnel administratif de Po lui demande subitement : « Et si lui il vous bat avant ? » Silence dans la boutique, tout le monde est surpris. Pivot réagit après une minute de silence : « Vraiment je ne sais même pas si vous réfléchissez ! Je vous dis que je vais le battre et vous me dites que s’il me bat avant, il me bat avant commennnnnnnnnnnnt? Puisque je me connais ; là où vous êtes si je vous dis que je vais vous battre c’est que je vais vous battre ! Je sais de quoi je suis capablé ! » S.D.

Pivot surprend un de nos camarades entrain de parler de lui. Pivot : « Votré papa a bossé l’Ecole ? Répondez votré papa a bossé l’Ecole ? Votré papa a quel niveau ? Il fait quoi dans la vie ? » Le camarade tout confus lui répond Le camarade : « Mr mon papa est décédé ». Il repond : « Et en plus votré papa est mort ! Au lieu de laisser ceux qui ont leur papa parler vous parlez d’un Savant comme moi, IDIOT !!!!! »!!! S.D.

Un jour au grand Amphi pendant qu’il nous raconte des histoires toutes aussi hilarantes les unes que les autres, vous imaginez bien dans quelle extase nous nous trouvions, il s’arrête un instant et dit « Je ne ris plus« . Les amis, excusez moi, je me suis exponentiellement tordu de rire. Et là, il revient à la charge en répétant d’une voix ferme et bien plus menacante « Je ne ris plus » en frappant son pied droit au sol (certains d’entre vous doivent bien savoir). Alors là les amis, silence absolu dans l’amphi. G.H.

Pivot passait dans le couloir alors que nous étions en plein cours d’Optique avec Mme N. A sa vue, celle ci l’interpella et sorti parler un moment avec lui. Pivot revint plus tard après le cours et nous dit :  »Tout à l’heure N. avait du mal à piger certaines choses, j’ai lui ais donné les grandes lignes, on est d’accord!!!  » C.N.

Un jour Pivot dit :  » quand j’étais au CE1, on nous a donné un exercice de maths : j’achète 12 beignets pour 13 à 120F. combien coute un beignet? meme le professeur n’a rien compris.moi j’ai compris que ca voulait dire que tu achètes 12 beignets et on te donne un cadeau, donc le beignet coute 10F. A partir de la, j’ai su que j’étais un savant, c’est la où tout à commencer… » C.N.

 » les amis, je suis un savant, je vous dit. d’aileurs je me rapelle de ma première dictée du CP: j’enlèves mes habit, je plonge dans l’eau, je nage comme un petit poisson… » C.N.

Pivot savait en même temps féliciter les « Baos » tout en ne se privant pas de dire à certains moments: »Allez vous asseoir, vous n’êtes pas totalement bon comme je le pensais« . C.D.

Nous étions au grand amphi en plein « rappels élémentaires » avec PS et on le décret de nomination du nouveau directeur de l’école venait d’être rendu public. Pivot entre pas la porte du haut sans crier gare et se met à dire tout agité: -PS, PS, vient vite, on vient de nommer le premier directeur noir de cette école et c’est mon ami, on fait le shotokan ensemble depuis 66. Orrrrr, laisse çà tu viens vite, je te dis qu’on vient de nommer mon ami; En plus, il est barbarement fort! c’était le seul que quand je cassais 10 briques avec la main, lui il cassait 06! C.D.

Toujours pendant ces rappels élémentaires, pivot donnait un cours sur les coniques. Un de nos camarades (qui aimait beaucoup poser des questions) interrompt le Pivot pour lui poser une question. Lui il continue son cours comme si de rien n’était. Trois phrases plus loin, il s’arrête et revient vers le camarade en question et lui dit: »Mon ami, tu veux dire que tu as déjà compris jusqu’à tu veux poser des questions? Tu vas d’abord rentrer, te laver, manger, te reposer avant de lire çà. Le savant fait ses choses et toi tu veux comprendre immédiatement! ». C.D.

Un grand est mort,une figure emblématique de notre école est partie, Pivot nous laisse orphelin,il n’y a pas de mots pour décrire la tristesse dans laquelle ils laissent ses enfants,qui parlera encore à nos petits frères des efforts tranchants et des moments fléchissant, Chapeau bat au grand Pivot. P.L.B.

« Mon ami, vous faites quoi en face de l’école dans les congés de Noël ? Vous n’êtes pas avec votre Wah ??? Ou vous n’avez pas de Wah ??? » F.M.K.

« Même en littérature, je suis un savant. ‘Demain dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne, je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends. J’irai par la forêt, j’irai par la montagne. Je ne puis rester loin de toi plus longtemps…’ C’est Victor Hugo ». F.M.K

« Mon ami, Idiot de Delegue là, apportez moi le cahier je tchyyygne !!!! » G.K.

« Qui n’a pas fait le devoir ? Qui a fait et a oublié le cahier à la maison? Qui a fait au tableau et a laissé le tableau à la maison ? Vous qui avez fait au tableau à la maison prenez la craie vous venez corriger, on va voir si vous avez fait!!!!!!!!! » G.K.

Alors que nous l’attendons en classe depuis une demi heure déjà, il entre en classe ses bouquin sous l’aisselle puis s’arrête devant e tableau et se met à réciter :

Le Professeur et ses élèves!
Un sage professeur sentant sa mort prochaine,
fit venir ses élèves et leur parla sans témoin.
Gardez vous de vendre les bords que vous ont légués vos aînés,
un trésor est caché dedans,
je ne sais pas l’endroit,
mais un peu de courage vous le ferez trouvez,
lisez, buchez dès que l’on aura fait octobre
ne laissez nul page où l’oeil ne passe et repasse
le prof mort, les élève vous bossent leur cours
si bien qu’au bout de l’an ils en remportèrent leur diplôme

Un élève rit et lui applique aussitôt : « IDIOT kapa fois, quand moi le fils de l’Homme AMBASSA LIME parle tu ris? ». S’IL N’AVAIT PAS EXISTER COMME J’AIME A LE PENSER, IL AURAIT FALLUT L’INVENTER. OUI MEME SI IL EXPLIQUAIT LES EXPLIQUATIONS, IL ETAIT PARTICULIER. POUR MOI, CES LE FEDERATEUR DE PO, L’ESPRIT PIPO. PAIX A SON AME / VIVE PIVOT LE FILS DE L’HOMME. J.E.N.

Le pivot nous dit en plein amphi qu’il était allé assister à une manifestation dans l’arrière pays. Il est alors pris par une envie pressente et irrésistible. On lui montre le petit coin et il s’y engouffre. Il prend toutes les dispositions et se met en position. Au moment, d’y aller, il lève la tête et lit sur le mur en face : « attention ! visez bien le trou ! » Il continue en disant : « les amis, s’était pas facile, j’étais pressé et le trou était très petit. Mais j’ai réussi ». S.B.

« Hum vous m’amusez beaucoup! Moi le grand Ambassa je dis ma chose le salopard vient dire que ce n’est pas ça. » N.N.G.H.

« Qui comprend?Qui ne comprend pas?Qui ne veut meme plus jamais comprendre? » « einh Mamie vous êtes amoureuse? » S.T.

« Un trou ne peut pas subitement devenir un Bao. un trou doit d’abord être un mini trou, ensuite une passoire avant d’être un Bao avec grand B » D.M.C.A.

Cours d’électromagnétisme II; 1ère année, 2005; 16H ; Le pivot remet les copies du CC. XYZ……….. 20/20 très belle main d’écriture … dit le pivot. ABCUSJKJ….. 18/20 copie propre sans rature (remarque du pivot). XXVXCV…… 19/20 Sans commentaires. Puis soudain survient des cas abbérants
AAA………. 09/20 C EST QUI!!!! MON FRERE DONC C EST VOUS !! JE CROYAIS QUE VOUS ETIEZ UN GARS BON!!!!!! EHHHH DONC VOUS ETES UN TROU COMME CA! XXXXYYYYZZZ…… 11/20 REGARDEZ LA COPIE DE QUELQU’UN !! LES RATURES PARTOUT TSSSSS (fiasque) !!!! MON FRERE VENEZ PRENDRE VOTRE COPIE!!. MNSLFSJ…… 05/20 EHHHHHHH!!!! C EST KI? MONTREZ VOUS MON FRERE N AYEZ PAS PEUR!!!! (LE PIVOT parcour la copie du gars) mon ami vous n’avez rien compris!!!!! même ça vous n’avez pas trouvé!!!!!!! iiiiiiihhhh vraiment vous êtes un con vous saves pourquoi??? et le pivot continue: PARCEQUE VOUS ETES UN TROU; JE NE SAIS MEME PAS KI VOUS A DONNER VOTRE CONCOURS. M.J.

« La femme c’est l’addition des soucis, la multiplication des problemes et la soustraction de la monnaie, voila pourquoi moi Ambassa je ne peut pas me marier ». G.H., Y.T.

« mami taisez vous là bas…..sinon je vous appelle devant et je vous décrit » J.T.S.

« Et l’idiot me prend pour un con » J.M.

« Mon frere allez vous asseoir vous etes un mini trou !  » L.B.

« Mami ca vous fait rire ? Vous etes aussi une trou et pour vous alors c’est tres grave … un trou qui est un trou eh eh .. c’est a dire un double trou … on est d’accord ?? » L.B.

Lors d’un contrôle continu en deuxième année, le pivot arrive au grand amphi avec les épreuves. nous regardant d’un air un peu attristé, il dit: »Les amis l’épreuve que j’ai composée est très compliquée, Asseyez vous par affinité et demandez même au voisin « . C’est alors que les groupes se formèrent, évidement on se doute bien que les max étaient très recherchés. Lorsque tous les groupes étaient constitués, le pivot avait repéré tous les tocards qui avaient courtisé les max et il dit: « Je biffe tout. Eh mon ami là (pointant du doigt un camarade) levez vous et asseyez vous là bas. je refuse toute association Wxxx-Wxxx » E.F.

Un jour, le pivot entre dans un taxi de la cité-verte jusqu’à l’école, le taxi pendant son trajet entre plusieurs fois dans les multiples trous qui jonchaient le dit trajet. A l’arrivée, le pivot sort en lançant au chauffeur tout faché et tout secoué: TU NE SAIS MÊME PAS INTERGRER SINUS(X). J.F.H.O.D.

« Les amis, vous me voyez? (avec sa démarche que vous connaissez) je porte le JEANO!! tout le monde écarquille les yeux et riant seulement, car personne ne comprenaient rien, mais savait que c’était amusant. Et lui de continuer en disant: Je suis un JEANEUR, je porte le petit frère du JEANS, eh oui!, nous sommes les jeaneurs!!!  » J.F.H.O.D.

Une de ses phrases favorites: « Vous m’amusez beaucoup! » et aussi « Question rouge »

Lors du cours d’électromagnétisme II en 1ière Année au second semestre, le Grand Ambassa pour nous expliquer la notion d’influence totale, nous dit à peu près ceci : « J’ai une influence toootale sur vous, jé suis caapable dé dire toi marie toi avec tel ou tel et à l’instant ou jé le dis vous ête mari et femme » P.L.B.

N’ayant pas fait le MP, mes camarades de l’époque m’en ont tant raconté que j’avais une peur bleue du « PIVOT »( parait qu’il giflait les filles et distribuait les coups de poings sans prévenir)! Du coup un matin qu’il me croise en train de me dépêcher vers le Génie Civil, il me stoppe: « Mami! c’est toi qui fais Génie Civil?  » Très surprise parce qu’il ne m’a pas enseigné, que je venais de la fak , ke je ne voyais pas comment il pouvait me connaître , et connaissant ses antécédents je me poste à 15m avant de lui répondre un « oui,monsieur » apeuré. « – c quoi mami? tu as peur? tu veux être maçon et tu n’as pas les biceps?(je pesais 49kg à l’époque,fax compris.lol) ». En tout cas si quelqu’un te  dérange là bas, il faut venir m’appeler!Moi, j’ai les biceps! Et lui de passer sa route! J’étais éberluée, finalement ce n’était pas l’ogre qu’on m’avait décrit. Au fond il était vraiment gentil. N.M.P.

Je suis en première année et le pivot arrive un matin très faché. Il entre en classe et fait 15 minutes sans dire un mot. Un moment donné, il se lâche : « Wèèèèh  Wèèèh, quesqui m’arrive. Nonn ça ne va pas. Je suis très faché ce matin. Cette nuit, j’ai entendu crier Ô BANDIT Ô BANDIT ………SEULEMENT J’ETAIS DEJA COUCHE ». H.D.

« Mes amis, Je suis trop intelligent. Normalement je devais être un blanc. En fait, je suis un BLANC NOIR. C’est à dire un blanc à la peau noire. » H.D.

e pivot s’adresse à un de nos camarades « Mon ami, votre père est koi ? Médecin. Alors passez au tableau » . Le gars va au tableau traiter un exercice et il ny arrive pas. « Mon ami vous avez dit que votre père était koi ? Médecin. Okay allez vous asseoir, on sait tous comment il a fait pour avoir son diplôme ». H.D.

« Mes amis, vous savez pourquoi on nous appelle docteur (docteur A., docteur E.,….), c’est parce qu’on vous soigne, on est d’accord? » N.S.J.R.

« Je vais vous donne le Tuuuuuuyau  ce qu on appelle en bon francais le fil d’arianne. Mais les amis il faut chercher le bon tuuuyau…pas le tuyau percé » J.T.S.

Tags: ,

One Response to “le pivot s’en est allé.”

  1. David MBAMBA dit :

    Pour sûr, il n’était pas camerounais

Leave a Reply