Archive for the ‘α-Ω’ Category

Commitment

mardi, juillet 24th, 2012

While looking into the history of the World Economic Forum, I landed on this quote from Goethe:

Until one is committed, there is hesitancy, thechance to draw back, always ineffective,concerning all acts of  initiative (and creation).There is one elementary truth the ignorance ofwhich kills countless ideas and splendid plans:that the moment one definitely commitsoneself, then providence moves too. All sortsof  things occur to help one that would neverotherwise have occurred. A whole stream ofevents issues from the decision, raising in one’sfavour all manner of  unforeseen incidents andmeetings and material assistance which no mancould have dreamed would have come his way.Whatever you can do or dream you can, beginit. Boldness has genius, power and magic in it. Begin it now.

I wish you all god luck in your ventures. May providence, nature, or God as some others call it, be with you.

Invictus: Love and Foresight critical for the successful leader

vendredi, décembre 9th, 2011

I watched this movie last week and was amazed by the quality of the leadership. If you haven’t watch it, please do. If you already did, please do it again. This real life story demonstrate many of the concept taught in Organizational behaviour and Change Management classes. But there are two things not discussed by the professors: how investing your time and capital in a lousy rugby team can effectively take the rainbow nation from a concept to public embraces between yesterday’s abusers and abused, and of course the mighty power of love and forgiveness.
We can discuss it much deeper but the key is that, love helps you to forgive and leave yesterday’s  chaos , and helps you to understand and nurture today’s balance.
Two quotes i enjoyed very much:
1. The first Mandela-Pienaar discussion:

http://www.imdb.com/title/tt1057500/quotes?qt=qt1204996

2. The President has decided to put « his whole » self in the balance to protect the name of the lousy rugby team.

http://www.imdb.com/title/tt1057500/quotes?qt=qt1061062

Well, what can we add? For the road, one more? Captain Pienaar, on the eve before the greatest match of his entire life, is thinking.

http://www.imdb.com/title/tt1057500/quotes?qt=qt1205000

It’s time to continue our days folks. Let me send you off with the original words of Invictus, the Victorian Poem.

Out of the night that covers me, Black as the Pit from pole to pole, I thank whatever gods may be For my unconquerable soul.

In the fell clutch of circumstance I have not winced nor cried aloud. Under the bludgeonings of chance My head is bloody, but unbowed.

Beyond this place of wrath and tears Looms but the Horror of the shade, And yet the menace of the years Finds, and shall find, me unafraid.

It matters not how strait the gate, How charged with punishments the scroll. I am the master of my fate: I am the captain of my soul.

William Ernest Henley

From poethunter.com

Be blessed people.

Oeil pour Oeil: Justice Equitable?

lundi, novembre 28th, 2011

Samedi, Fab D. et sa famille m’ont conduit dans un culte adventiste, le sabbat comme on dit là-bas. Là, niché entre le Salève et le Jura, se trouvait un jeune prédicateur, Gabriel de son prénom, qui nous a transporté au premier siècle de notre ère, quand le Christ sur la montagne délivrait son sermon.

(suite…)

Unlimited!

samedi, octobre 29th, 2011

At a time when almost every resource is scarce even the air we breath, at a time when we are being 7 billion folks greedy for life and happiness, one remain unlimited for everyone one of us in the crowd. As written in Is 43:13, « I am God and always will be ». So then, feel free to reach out to Him. By definition, He can’t be busy, He’ll be there for you. He can cater for each one of us, as if He is Unlimited.

A quoi ça sert tout ça ?

dimanche, septembre 18th, 2011

Hmm! Voilà une question si ce n’est essentielle, alors au moins intéressante voire pertinente. Voyez plutôt :

Le dernier acte en est sanglant, quelque belle que soit la comédie et tout le reste: on jette enfin la terre sur la tête, et en voilà pour jamais. [Pascal in Fragment 210-165, p.110, cité par Soeur Emmanuelle] (suite…)

Aaarghh! Sustainability?

mardi, août 23rd, 2011

I have a boy, a 5 y-o tall boy. God has blessed him with curiosity and kindness. I’d like to have a chance to eat those sweet fishes from the Atlantic Ocean. I’d like him to have a chance to kiss a girl. We were entrusted a girl, pretty, smart and with an innate knowledge of human mind. Will she ever receive white and red roses? Will she ever ever enjoy the majesty of snowfall? Or bear my mother a great-grand-child? (suite…)

Frères Jacques

vendredi, août 19th, 2011

Mercredi 17/08/2011, 7h37, Abbaye de Scourmont, Forges-lez-Chimay

La comptine dit:

Frère Jacques, Frères Jacques

Dormez-vous? Dormez-vous?

Sonnez les matines! Sonnez les matines!

Ding, Deng, Dong! Ding, Deng Dong! (suite…)

La lune? Quelle lune?

lundi, février 7th, 2011

Oscar Wilde aurait écrit « Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterit dans les étoiles. »
C’est le genre d’énoncé sentencieux avec lequel tout esprit simple ne peut qu’être d’accord, au moins par souci d’économies de réflexion.
Comme c’est mon cas, je dis « ok, admettons! ». Et lorsqu’il faut joindre l’acte à la parole, je me dis « et c’est quoi ou qui la lune, pour moi? »
Parmi toutes les réponses qui fusent lors du brainstorming, une seule ne laisse aucune place à la contestation dans mon esprit. Et cette lune, si je la prends comme objectif, les étoiles peuvent bien me regarder passer, puisque l’objectif sera sûrement atteint. Car Il dit « Je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi » et il dit aussi « Je me laisserai trouver par celui qui me cherche« .
Une seule difficulté se présente alors à mes yeux, et elle est de taille. C’est que mon objectif, je ne puis le verrouiller une fois pour toutes. Je ne puis calculer, connaître et figer d’avance la trajectoire que je suivrai jusqu’au but. En d’autres termes « viser la lune, ma lune », ce n’est pas une décision que je prends une fois ni même deux, mais un choix que je dois veiller à faire chaque jour de ma vie; que dis je, chaque jour? Plutôt chaque instant de ma vie. Vie dont je ne connais la durée ni le terme.
Alors, je ne peux que crier « Oui, je crois! Jésus, viens au secours de ma foi! » et relire Hébreux 12, v1et 2.
Et toi, lecteur, lectrice, vises-tu une lune? Quelle est-elle?

Merci pour 2010, Welcome 2011

vendredi, décembre 31st, 2010

Cher lecteur,
chers amis, chers frères, chères soeurs, cher fils, chère fille, cher moi,

Il est 10h le 31 décembre 2010, et 52 semaines de plus se sont écoulées. La dernière lessive de l’année est lancée, c’est le moment se poser quelques instants et de penser.

Vous l’aurez deviné, ma première pensée est d’être reconnaissant au Tout puissant pour avoir pourvu à notre table en cette année. Et quelle table! Entre MB, les restos, les happys meals et autres joyeusetés, et moi, nous nous sommes tous les 4 et voir beaucoup plus vraiment régalés. C’est impossible de faire un hit parade mais me viennent à l’esprit un magnifique poisson chat ainsi qu’un okok inoubliable. :). Et les cuisiniers ne comptent pas s’arrêter là. Un nouvel outil de travail est prévu pour 2011. Alors commencez à réservez vos date pour goûter nos délicieuses composition

En 2010, j’ai également rencontré un nombre inconnu de nouvelles personnes, dans des endroits aussi variés qu’une piste de roller ou un train. Toutes ces rencontres m’ont enrichi et je vous en remercie. Mention spéciale à des filles ‘super nice’ (je me comprends) avec qui j’ai l’opportunité quelques heures par semaines place du théâtre. Merci à toutes et tous de ce que vous me donnez. J’espère pouvoir moi aussi vous apporter du ‘mieux’.

En aout, j’ai fait le pas rejoint la communauté des android (pas les druides), via le x10 (merci SE pour une machine aboutie et élégante). Et, que dire de plus? Que du bohneur. L’impression d’ouverture, la possibilité de pouvoir contribuer (au fait, avez déjà testé mon WIFI automator pour android et tasker?), et la diversité de solution pour réaliser toutes les tâches imaginables me ravissent au quotidien.

Une dernière chose, les choses sont plus belles à 4 qu’à 3, les journées passent beaucoup plus vite, et nous, les parents, les vieux, on va beaucoup plus lentement. Ces bambinos et nas mettent nos batteries à plat plus rapidement qu’avant. Mais revenons sur le sujet.

Il y a également eu beaucoup d’autres choses cette année comme ma première randonnée roller, d’autres kilomètres avalés en vélo comme en métro, mon fils qui va à vélo sans les 4 roues, ma fille qui marche, des départs (une pensée pour le centenaire), des arrivées (tellement que je ne pourrais tous les citer, mais pensée spéciale aux héritiers de JP, Charlus et Manu, et bisous à toutes les demoiselles), des étiolements, des volées en éclats, des consolidations. Pour tout ça merci. Je vous avais souhaité tout le bonheur du monde pour 2010. Je ne sais pas pour vous, mais pour moi ça à marché. C’est rare que je dise ça, mais j’ai été plutôt heureux en 2010 et ce malgré tout. Et pour moi, la photo avec ces 2 enfants symbolise bien tout ce que cette année a représenté.

Cela aura aussi été l’année d’une prise de conscience subite et brutale. Conscience que l’addition de plusieurs uns font de nous une cohorte de bientôt 8 milliars d’individus. Conscience s’il y a tant de vaches qui pètent du méthane, c’est parce que nous voulons manger de la viande. Conscience que nos écrans digitaux sont puisés à la sève de lutte, de souffrance et des fois de sang dans des territoires comme le congo ou le niger. Conscience que le capitalisme et le consumérisme nous poussent dans quête effrenée de plus de capital sans que nous ne sachions si nous en avons besoin d’autant ou si c’est dont nous avons le plus besoin, ni si cela contribue à nous rendre plus heureux. Conscience que les oranges du brésil coûtent cher à la planète si tous les habitants de Lille en consomment régulièrement. Conscience que le producteur de lait de mon département vit dans des conditions terribles et plus encore tandis que la GD s’exporte en chine, et que si je, si nous ne faisons rien, bientôt le lait aussi sera importé. Conscience que les plages du mondes sont imbibées de plastiques, que les poissons et oiseaux en mangent au quotidien, et que bientôt nos tendons et muscles seront remplacés par du polyuréthane. Conscience que des rivières entières se retrouvent avec des populations de mâles et stérilisées, à cause de notre sainte Pilule et autres résidus médicamenteux. Conscience que si nous continuons ‘comme d’hab’, je risque probablement de ne pas être grand-père, soit parce que les cancers des ondes électromagnétiques (2G, 3G, wifi, bluetooth, FM, TNT, micro onde, cables électriques,….) auront eu raison de moi, ou alors parce que les OGM n’auront pas suffi à nourrir les humains, ou qu’il n’y aura plus d’eau buvable, ou bien nos organismes n’auront pas survécu au polycotton et aux granulés. Je n’en sais rien. Merci au World Forum Lille, à Home, à Net 2010 et à tout ceux qui ont échangé avec moi au cours de cette année. Le pétrole auront plusieurs siècles à se constituer sous la terre et à cause de l’homme, il risque de faire disparaître la vie sur la terre en quelques décennies/

Certains pensent que nous devons consommer mieux, produire moins de déchets (individuellement), mieux recycler les déchets de l’humanité, penser différement les produits que nous fabriquons (eco-conception, conception durable et biomimicry), utiliser mieux les informations dont nous disposons au quotidien (ecity, ville intelligente), et même penser différemment les besoins et usages afin que les mots pollution et durable disparaissent de nos dictionnaires, et certains autres pensent que nous devons revenir à des valeurs plus fondamentales comme la compassion et la spiritualité. Certaines des ces actions / options mettrons des décennies à faire effet, d’autre moins. Une chose est néanmoins acquise, c’est qu’il pousser dans toutes ces directions. L’humanité a montré sa force depuis les temps anciens par sa capacité à utiliser son intelligence pour traiter avec la nature. Si nous ne nous croyons pas supérieurs à la Nature, il nous reste une chance!

La question que je suis obligé de me poser est la suivante, puis-je me permettre de ne pas être un travailleur jour et même nuit de ce combat?

Pour aujourd’hui en tout cas, que ceux qui en ont l’opportunité prennent le temps de festoyer avec ceux qui leurs sont chers. Car demain, ‘la lutta continua’. Et nous aurons de toutes nos forces, de la force que peut donner la joie, pour continuer la lutte. Je vous souhaite à vous et à moi, une excellente année 2011. Que ce qui est important pour vous se rapproche de vous.

Je vous laisse en compagnie de ces réflexions de 1969: Let the Sunshine In.

PS: félicitations pour avoir lu jusque là!

Ces Chauffards qui mettent en danger la vie

dimanche, août 29th, 2010

Manuel a eu un velo au printemps 2009. Et depuis Mai 2010, franchement il assure sans les petites roues. Et côté taille, on est au dernier niveau de selle donc c’est avec beaucoup de fierté que nous nous sommes mis en quête d’un vélo 5-7 ans pour notre fiston de 4 ans.

(suite…)